dimanche 7 octobre 2012

NdS # 5



Chimères ! – Ugo Bellagamba

Pour cette première Nouvelle de la Semaine du mois d'octobre, proclamé par nos soins mois de la novella, voici évidemment la critique d'une petite novella.

Bifrost est une revue dont la qualité littéraire n’est plus à démontrer. À force d’en entendre parler, j’avais acheté un numéro au hasard (le n°36) dans lequel j’ai découvert Ugo Bellagamba à travers sa nouvelle “Chimères !”. Depuis, je suis fan de l’auteur, et tout ce que j’ai pu lire de lui me confirme dans cette voie.

Pitch : Sur Artémis, une planète foisonnant de monstres mortels, les habitants doivent se protéger à l’aide de gardes du corps mi-hommes, mi-animaux, les métas. On suit l’évolution de ce groupe durant trois générations d’héroïnes.

Pourquoi la lire ?
Pour sa force d’évocation, puissante, pour ses personnages justes et touchants, pour son univers dense, dont sont évoquées les dimensions quotidiennes, politiques et scientifiques, pour l’écriture douce et sensible, pour l’histoire forte, dramatique.

Une scène clé : Les scènes d’attaque des monstres d’Artémis, palpitantes.

Un personnage : Les trois héroïnes et leurs métas sont toutes très attachantes à leur manière.

Un petit aperçu ? : 
"Alors qu’elle roulait, écrasée de fatigue, de peur, de tristesse et de dégoût envers elle-même, alors que chaque feuille bruissait pour mieux lui signifier sa petitesse et lui rappeler le prix sanglant de ses certitudes, pas une fois Martha ne regarda derrière elle. Elle ne savait que trop ce qu’elle aurait vu : un sourire sauvage et cruel, celui d’Artémis qui se moquait des idéologies et des technologies d’une humanité grevée d’une arrogance à la mesure de sa fragilité."

Où trouver la nouvelle ? : Dans le Bifrost 36, à commander sur le site du Belial ou à trouver d’occasion à la librairie Scylla à Paris (par exemple).



M.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire