mardi 20 novembre 2012

Quartier Bleu - François Darnaudet

Anecdote : Parler de la collection 'novella SF', pour le mois de la novella, sans parler d'un de leur texte serait, à mon avis criminel (d'autant plus que la collection donne, à la novella, un angle intéressant : comment ancrer une intrigue dans un univers étranger au lecteur sans trop devoir le développer ?). Quartier bleu, en est un parfait exemple et permet au lecteur de saisir toute la subtilité de la novella qui sait en dévoiler assez sans jamais trop en dire. 


 

 Titre : Quartier bleu

Auteur : François Darnaudet

Éditeur : Éditions du Rocher (collection : novella SF)

Nombre de pages : 123

Prix : 12,90 €

Couverture : Thierry Dubreil

Quatrième de couverture : En 2044, le cimetière du Père-Lachaise est devenu un ghetto africain, le Quartier bleu où les plus belles blacks de la ville racolent, à moitié nues, au milieu des tombes et des mausolées dans une lumière d'halogènes bleutés. La police y est assurée par un corps d'élite ultra-violent, les kamis, des auxiliaires maoris recrutés par un ancien ministre gaulliste.
Mais depuis quelques temps, des cadres supérieurs se font exploser en compagnie des prostituées. Le détective Frantz Keller, un ancien copse parisien, est chargé par une veuve pulpeuse d'enquêter sur l'un de ces suicides. Pour Keller, il est temps de pénétrer les mystères et les envoûtements du Quartier bleu…

Mon avis : Pas spécialement friande de SF, je me suis mise à lire cette novella comme il m'arrive souvent de le faire avec la SF, un peu par hasard. Et, comme souvent, ça m'a permis de faire une jolie découverte.

La quatrième de couverture résume parfaitement l'intrigue : une enquête policière digne d'un roman noir, le tout dans un univers de SF bien campé avec des clins d'œil amusants à notre époque (les noms des stations de métro sont savoureux). Le style est vif, prenant, sans concession et l'histoire qu'on suit l'est tout autant. Une SF désabusée dans un monde où règne la règle du chacun-pour-soi.

Le petit plus : l'ambiance du Quartier bleu, sexuelle, moite et terrible.


I.

1 commentaire:

  1. Je vous remercie pour cette chronique concernant mon texte le plus sujet à polémique.
    fr.darnaudet@sfr.fr

    RépondreSupprimer